ICV-France sur les starting-blocks

Interview de Sophie Richardson, coordinatrice d'ICV-France
ICVolontaires, Irene Amodei
25 October 2006

Q: Quelles sont les dernières nouvelles d'ICV-France?

Sophie: Depuis sa constitution et mise en place administrative en janvier 2006, ICV-France, née comme antenne française du Réseau d'ICVolontaires, a fait beaucoup de progrès.

Avant tout, nous nous sommes officiellement prĂ©sentĂ©s aux partenaires publiques, notamment auprès de l'Union EuropĂ©enne, le Conseil RĂ©gional de RhĂ´ne-Alpes, et la Mairie de Ferney-Voltaire. Nous devons encore rencontrer le Conseil GĂ©nĂ©ral, chargĂ© de la gestion des affaires du dĂ©partement de l'Ain. Nous avons eu l'occasion de leur communiquer notre mission ainsi que notre vocation et nos objectifs. Chaque rencontre a Ă©tĂ© un succès et nous avons toujours reçu un très bon accueil.  Il reste encore beaucoup de travail mais ces dĂ©buts sont très encourageants.

Q: Avez-vous déjà réalisé des projets?

Sophie: ICV-France est maintenant opérationnel et a déjà démarré ses premiers projets!

En Septembre, par exemple, nous avons été invités au Forum des Associations de Ferney-Voltaire (article dans la presse locale): cela nous a permis de participer avec notre stand à une manifestation qui nous a non seulement permis de découvrir le milieu associatif local dans toute sa diversité (plus de 120 associations étaient présentes!), mais aussi de nous introduire auprès de la population. C'était une excellente opportunité pour se révéler et lancer notre appel aux futurs volontaires.

Avec l'aide de l'Association Parents-Élèves du Lycée International de Ferney-Voltaire le 9 de septembre ICV-France a aussi contribué à la Bourse aux livres. En trois heures, les lycéens nous ont permis de récupérer près de 700 manuels scolaires, livres d'informatique, livres de français premier cycle et dictionnaires et cette collecte n'est pas terminée. Nous procéderons ensuite à l'envoi de ces manuels dans les écoles et centres de documentation moins équipés du continent africain.

Q: Où vous-êtes placés?

Sophie: Jusqu'ici nous avons profité du siège de Genève et cela nous a beaucoup facilité le "démarrage"; mais maintenant nous sommes en route pour devenir autonomes.

Grâce au précieux soutient de la communauté de Ferney-Voltaire, ICV-France s'installe fin octobre dans son propre bureau situé dans l'immeuble de la Chambre de Commerce et d'Industrie.

Q: Quels sont vos plans pour l'avenir?

Sophie: ICV-France traverse actuellement une période très excitante et créative. Il s'agit de "dessiner" et de panifier notre futur, de proposer des projets à tous les niveaux, d'établir des relations avec nos partenaires, de mobiliser de forces nouvelles qui aient envie de s'engager dans tout cela. En effet, il ne faut pas oublier que les volontaires qui nous aiderons dans les services de conférences (accueil, interprétation, rédaction de rapports, traductions, etc.), dans le cybervolontariat et dans la gestion des projets sont la force vitale de la notre organisation.

Also see

    ©1998-2017 ICVolunteers|design + programming mcart group|Updated: 2017-10-03 12:49 GMT|Privacy|